ESPACE ADHERENTS

esad-433.jpg
NOUVEAU
Le récit de l'escapade en Italie du 30 mai au 3 juin 2018, les photos sont à venir.
Le contenu du Bloc-notes N°52 de novembre 2018.


MOTS CLES


Connaître l'Amicale


Le mot du Président de l'Amicale Hubert BRIN
Si le CESE n’existait pas, il faudrait l’inventer ! Car, quoiqu’en disent ses détracteurs, cette « maison » est indispensable au mieux vivre ensemble d’une société en manque de projet, de perspectives. Le CESE peut voir loin, réfléchir le long terme, anticiper.

Nous connaissons suffisamment les multiples blocages qui affectent le fonctionnement de nos institutions pour ne pas être attachés à un lieu où les représentants des « corps intermédiaires » dans toute leur diversité, quelquefois même conflictuelle, ainsi que des personnes reconnues pour leur compétences et leur expertise, se parlent sans tabous ni invectives.

Bien évidemment, cela ne veut pas dire que tous ses membres soient en accord sur tout. Au contraire, il est nécessaire, utile, que les divergences s’expriment, afin d’éclairer la décision publique. Cependant la culture du CESE fût et demeure une culture d’écoute attentive de ce que sont les contraintes humaines, techniques et économiques de l’autre, afin d’essayer de les dépasser ensemble au travers des propositions et avis formulés, notamment à destination du pouvoir politique.

Ayant vécu avec bonheur ces moments, décalés au regard d’un monde qui met systématiquement en évidence l’affrontement, ceux qui sont « passés » par le CESE ont souhaité depuis 1975 poursuivre leurs rencontres, continuer à s’enrichir mutuellement de leurs différences et développer solidarité et amitié.

Une Amicale aujourd’hui, pour y faire quoi ?
L’Amicale cherche à poursuivre les rencontres et les liens qui se sont tissés entre les membres du CESE. Elle organise à cet effet des conférences (après un cycle sur la laïcité, une série de conférences a démarré sur la démocratie). Elle anime des déjeuners débat autour d’avis du CESE.
Elle s’est par ailleurs dotée de plusieurs groupes de travail et commissions : activités culturelles, activités sociales, développement durable, communication.

Au rang des activités sociales elle participe aux débats sur les grands sujets de société qui font l’actualité et contribue à penser la société de demain. Elle a contribué à la réflexion sur le vieillissement. La protection sociale et toute une série d’autres thèmes font l’objet de discussions, voire de production de notes de travail et de conférences, de fiches pratiques.

Sur le plan culturel la commission organise chaque année plusieurs rendez-vous : visites d’expositions et de lieux particulièrement attractifs (toujours avec une conférencière), déjeuners dans une Ecole Hôtelière, participation à des concerts et spectacles divers, conférences, voyages en France et à l’étranger. Nous organisons en moyenne deux voyages par an. Ils sont l’occasion désormais non seulement de faire du tourisme mais de nous intéresser de plus près à la vie économique et sociale, aux questions environnementales des régions ou pays visités. Avec une conférence sur place ou avant de partir, ou bien une rencontre avec des personnalités ou… avec nos amis des CESE locaux.

Concernant le développement durable le groupe de travail se réunit régulièrement pour échanger sur des questions d’actualité : politiques climatiques, transition écologique, métiers de la biodiversité... Des visites avec des responsables d’entreprises ou des élus sont organisées autour de thématiques telles la transition énergétique ou l’aménagement durable d’un territoire en vue des JO de 2024 par exemple. Un déplacement au comité économique et social européen a permis de mieux connaître le rôle du comité et l’approche européenne du développement durable. Les dimensions européennes et internationales sont intégrées aux réflexions et initiatives du groupe.

Quant à la communication, l’Amicale s’efforce de valoriser toutes les activités réalisées, elle édite une publication (le Bloc Notes) et administre un site internet : htt://www.amis-ces.org/

Gouvernance
Les adhérents se réunissent chaque année en Assemblée générale. Ils l’ont fait en 2018 : le 29 mars.
La gestion de l’amicale est assurée par un Conseil d'administration et un Bureau. Ces instances sont élues tous les trois ans par l’AG.